En 2018, AUCHAN RETAIL FRANCE s’attaquait à un projet d’ampleur : faire converger ses enseignes alimentaires en ligne vers une seule enseigne et sous un site web unique.

Une telle transformation est toujours une étape risquée, les différentes enseignes fonctionnant de manière indépendante, avec des outils, des processus et des organisations différentes.

Faire confluer l’ensemble vers un tout cohérent implique donc des risques (humains comme business) nécessitant une réelle expertise  en conseil digital. 

 

Une période à risque

 

En effet, c’est un moment particulièrement compliqué pour les collaborateurs qui vont voir leur quotidien bouleversé par une évolution majeure des organisations et l’arrivée de nouveaux outils.

Notre intervention a donc eu pour objectif d’accompagner ce changement en apportant la vision du : « Qui fait quoi ? Quand ? Comment ? », et ceci pour chaque étape clé et chaque enseigne.

 

 

Visualiser la transformation

 

Pour cela, nous avons modélisé le cycle de vie du produit.

Autrement dit, nous avons suivi le produit depuis l’émission de son besoin jusqu’à sa mise en ligne sur le site. Des étapes clés ont ainsi été étudiées en profondeur, comme le pricing ou encore l’approvisionnement.

Cela a permis de dessiner et de livrer :

  • Les gestes métiers d’origine (sous forme de schéma BPMN)
  • Une roadmap identifiant les grands changements (en matière d’outils, de structure organisationnelle, de stratégie commerciale) 
  • Les gestes métiers cible et points de vigilances pour chaque grand changement.

La roadmap ainsi que les points de vigilances ont alimenté le pilotage du risque initié par la direction. 

Les processus donnent une vision globale à l’ensemble des acteurs du cycle de vie, et ce, bien au-delà de leur propre périmètre.

Les livrables servent de socle à la conduite du changement.  

Grégoire MADELAINE, en charge des parcours phygitaux au sein de la direction innovation Auchan Retail France et principal interlocuteur lors de cette mission nous l’explique : 

“Certaines actions spécifiques et inhérentes à des typologies de produits particulièrescomme les fruits & légumes frais, n’étaient pas clairement identifiées et arrêtées. La gestion des prix à coût variable en est un exemple.”

En effet, ce sujet nécessite une mise à jour quotidienne autour de laquelle il a fallu acter la gouvernance. 

 

 

Contribuer à la mise en place d’un poste clé : Business Developer 

 

Garant du cycle de vie produit, le Business Developer a pour vocation d’animer l’ensemble des opérations permettant d’assurer la performance du produit.  

Dans ce contexte, notre intervention a contribué à mettre en place des rituels entre les acteurs du cycle et les business developers, et à formaliser des KPI’s de mesures associées. Ces éléments ont permis à court terme d’initier la conduite du changement et à terme, de fluidifier ce cycle de vie produit et d’améliorer le « time to market ».

 

« Le plus important dans l’intervention n’est pas le livrable final mais bien la démarche qui a permis de le produire et qui a réuni les parties prenantes de la chaîne de valeur, de faire échanger les équipes et de faire confronter les points de vue. On met en évidence les dépendances entre toutes les étapes là où chaque acteur se focalise sur ce qui le concerne directement. » admet Grégoire MADELAINE.

 

Comprendre « Qui fait quoi ? Quand ? Comment ? » a permis de challenger les équipes sur leurs gestes métier de demain ainsi que sur l’impact que celui-ci aura sur toute la chaine de valeur.

Dans un contexte de transformation digitale, l’analyse des gestes métier alimente une stratégie basée sur le capital de l’entreprise : l’humain

 

Merci à  Estelle GRADZIK avec qui j’ai co-rédigé cet article, ainsi qu’à Grégoire MADELAINE, Responsable Parcours Phygitaux chez Auchan Retail France pour son témoignage.