L’index sur l’égalité femmes-hommes

Depuis le 1er mars 2022, toutes les entreprises de 50 salariés et plus doivent calculer et publier sur leur site internet, leur Index de l’égalité professionnelle. 

Il permet aux entreprises de mesurer les écarts de rémunération entre les femmes et les hommes et met en évidence les points de progression sur lesquels agir quand ces disparités sont injustifiées.

 

L’Index est une note sur 100 points, calculée à partir de 4 ou 5 indicateurs selon la taille de l’entreprise. 

 

Comment est calculé cet index ? 

 

L’index sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes est une note sur 100, obtenue à partir de 5 indicateurs : 

  • Indicateur 1 – Ecart de rémunération femmes-hommes / 40 points :
    La suppression des écarts de salaire entre les femmes et les hommes, à poste et âge comparables. Il s’agit d’une obligation légale : « à travail de valeur égale, salaire égal » entre les femmes et les hommes. Pour avoir 40 points, l’entreprise doit atteindre 0% d’écart de salaire entre les femmes et les hommes à poste et âge comparables.

  • Indicateur 2 – Ecart de répartition des augmentations individuelles / 20 points : 
    La même chance d’avoir une augmentation tant pour les femmes que pour les hommes
    Le maximum de 20 points est accordé si l’entreprise a augmenté autant d’hommes que de femmes, à 2% près ou à 2 personnes près.

 

  • Indicateur 3Ecart de répartition des promotions ( uniquement pour les entreprises de plus de 250 salariés) / 15 points :
    Seules les entreprises qui auront promu, durant l’année, autant de femmes que d’hommes, à 2% ou à 2 personnes près, obtiendront tous les points.

 

  • Indicateur 4 – Retour de congés maternité / 15 points 
    Toutes les salariées augmentées à leur retour de congé maternité, dès lors que des augmentations ont été données en leur absence. Les entreprises qui accordent une augmentation à toutes les femmes au retour de leur congé maternité, obtiennent tous les points. Si une seule salariée ne perçoit pas d’augmentation, aucun point n’est accordé à ce critère.
    Le rattrapage salarial des femmes de retour de congé maternité est obligatoire depuis 2006.
 
  • Indicateur 5 – Hautes rémunérations / 10 points :
    Au moins 4 femmes dans les 10 plus hautes rémunérations
    L’objectif est d’assurer à tous les échelons hiérarchiques, et notamment aux postes de direction, une représentation plus équilibrée des deux sexes.
 
Calcul de l’index 2021 d’égalité professionnelle femmes-hommes Atecna : 84 / 100
(L’indicateur 3 ne peut être calculé) 
 

Index femmes-hommes