đŸ€ « En 2017, l’Ă©quipe Auchan Retail France qui pilotait les projets web et mobile des enseignes digitales – comme Auchan.fr ou Auchan Drive – n’Ă©tait plus en capacitĂ© d’absorber la charge due Ă  une roadmap Auchan Drive trop importante. Il y avait de ce fait un risque de ne plus assurer le « Time to market ».

C’est dans ce contexte que j’ai rejoint l’Ă©quipe, prenant rapidement en charge aprĂšs mon arrivĂ©e des projets sur le pĂ©rimĂštre Auchan Drive. Ceux-ci Ă©taient divers, et visaient Ă  la fois les outils internes Ă  destination du mĂ©tier mais aussi des Ă©volutions des applications web et mobile.

 

Un relai entre le métier et les équipes techniques

 

DĂšs le dĂ©but de ma mission, j’ai compris qu’une forte proximitĂ© avec le mĂ©tier serait nĂ©cessaire. Par exemple, sur le projet de connexion du SI Auchandrive au PIM (Product Information Management – outil d’enrichissement de produits) de l’entreprise, j’ai accompagnĂ© le mĂ©tier sur sa dĂ©finition du besoin, de l’utilisation de l’outil en question Ă  la restitution des informations cĂŽtĂ© web / mobile. Au-delĂ , il a aussi fallu les accompagner sur le changement induit par la bascule d’outil.

 

 

L’une des complexitĂ©s Ă©tait pour un mĂȘme projet de piloter plusieurs partenaires techniques, Ă  la fois en interne et en externe. Par exemple, dans le cas du PIM (Product Information Management), j’ai dĂ» faire interagir 5 Ă©quipes diffĂ©rentes : celle en charge de l’outil, celles s’occupant du transfert, puis de l’exposition de la donnĂ©e, puis enfin les partenaires externes qui rĂ©cupĂ©raient et utilisaient cette donnĂ©e pour animer les applications web / mobile. Sans compter les autres parties prenantes, dont les mĂ©tiers et l’Ă©quipe en charge des opĂ©rations. 😘

Inversement, nous Ă©tions plusieurs chefs de projet Ă  travailler avec les mĂȘmes partenaires, ce qui provoquait un effet entonnoir, avec chacun sa propre vision des prioritĂ©s. Nous avons donc dĂ©cidĂ© de mettre en place une gouvernance commune, en nous rĂ©unissant chaque semaine pour dĂ©finir les prioritĂ©s en bonne intelligence, et les partager avec les partenaires. En cas de conflit, le sponsor mĂ©tier Aucha Drive tranchait.

 

Une intégration des process propre à la DSI Auchan

 

Chaque projet devait se faire dans le respect des process imposĂ©s par la DSI Auchan France. Une phase de cadrage permettait de dĂ©finir entre autres le pĂ©rimĂštre et d’affiner le budget et le planning. Ce cadrage devait ĂȘtre validĂ© par une ou plusieurs instances, selon la taille et le pĂ©rimĂštre du projet (architecture, sĂ©curitĂ©, contrĂŽle de gestion). Bien que comprĂ©hensible, cette procĂ©dure Ă©tait difficile Ă  mettre en place lorsque les Ă©quipes de rĂ©alisation Ă©taient Agile.

 

 

J’ai donc travaillĂ© sur une logique de lotissement, qui permettait de respecter les process tout en y apportant de la souplesse, d’alimenter les Ă©quipes techniques de maniĂšre plus rĂ©guliĂšres, et aussi de rĂ©pondre aux contraintes de time to market en mettant en place plus rapidement les fonctionnalitĂ©s les plus importantes.

Ma prĂ©sence dans l’Ă©quipe a donc permis de dĂ©congestionner la roadmap, en prenant en charge plusieurs projets et en les menant Ă  bien. Le fait de collaborer fortement avec le mĂ©tier, de cadrer les projets en priorisant Ă  la fois le time to market et l’intĂ©rĂȘt des utilisateurs, et de faire interagir l’ensemble des parties prenantes sont autant de conditions qui m’ont permis de rĂ©ussir cette mission. »