Pendant longtemps, les intérêts du SEO et de l’UX ne se chevauchaient guère, pire encore, ils en venaient même à s’opposer.

Aujourd’hui le référencement naturel se concentre sur un tas de choses qui sont toujours importantes. Cependant, ce qui prime sur certains de ces facteurs, c’est la mesure dans laquelle un site Web aide ses utilisateurs tout au long de leur parcours de consommation.

Plutôt que de se concentrer sur l’utilisation d’un mot clé particulier dans notre contenu, nous, en tant que spécialistes du marketing, devons-nous tenir à un niveau plus élevé. Par exemple, nous devons nous assurer que notre contenu répond suffisamment à toutes les questions qu’un utilisateur peut avoir par rapport à ce mot clé.

L’optimisation des liens internes est un autre exemple approprié. Bien sûr, les liens internes comptent, mais ils devraient faire plus que canaliser l’équité vers vos pages de destination les plus précieuses. Ils doivent également fournir des raccourcis logiques pour aider l’utilisateur à trouver les informations dont il a besoin avant de prendre une décision d’achat.

critères seo

Pourquoi le SXO ?

Et bien, une autre raison pour laquelle le référencement doit être élevé pour englober l’expérience utilisateur est liée au paysage changeant de la recherche et aux technologies avancées de Google.

L’algorithme d’apprentissage automatique de Google (RankBrain) permet au géant de la recherche de reconnaître plus facilement l’intention implicite de chaque requête de recherche qu’il reçoit.

À l’aide de ces informations, il peut peser chacun de ses facteurs de classement légèrement différemment pour chaque mot clé ou expression de recherche afin de déterminer comment empiler ses résultats.

Par exemple, pour une expression de mot clé qui inclut les mots “nouveau” ou “le plus chaud”, Google peut peser la fraîcheur du contenu plus lourdement que d’autres facteurs. Comparez cela avec une expression de recherche comme “Qu’est-ce que le SXO?”. Google peut comprendre que l’utilisateur pose une question qui nécessite une source d’information crédible et souligne donc l’importance de l’historique d’une page de destination et du portefeuille de backlinks.

intention de recherche

RankBrain vise à diffuser du contenu en fonction de l’intention de l’utilisateur – et cela fonctionne.

La question du SXO se pose de plus en plus sachant que Google a annoncé une nouvelle mise à jour de son algorithme : Google Page Expérience avec le lancement du « Core Web Vitals ». Ce dernier est prévu pour mai 2021, et peut avoir un impact sur votre référencement. Et pour cause, le site sera désormais jugé en fonction de l’expérience utilisateur fournie aux internautes. 👩‍💻👨‍💻

La Page Experience comprend le critère du Core Web Vitals, mais aussi des facteurs déjà existants comme le mobile friendly, la navigation sécurisée, le HTTPS et les contenus intrusifs.

La démarche

1. Optimisations techniques SXO

  • Temps de chargement : Une page trop longue à charger peut être un irritant pour l’internaute. Google le sait et pénalise donc le référencement des mauvais élèves. 👀
  • Mobile first : Avec aujourd’hui plus d’utilisateurs sur mobile que sur Desktop, une mauvaise expérience utilisateur sur ce support sera préjudiciable auprès de Google.
  • Format Https : Un site sécurisé est aujourd’hui une norme, sans ce gage de qualité, les internautes se sentiront peu en confiance. Mais Google le sait aussi et en fait un critère primordial.
  • Données structurées : Les données structurées apportent des éléments en plus dans la SERP. L’objectif ? Améliorer le CTR. La conséquence ? Un meilleur positionnement SEO.
  • Gestion des redirections : Des redirections mal gérés, c’est une expérience frustrante pour l’utilisateur. De même ce sont des mauvais signaux envoyés à Google.

2. Optimisations SXO des contenus

  • Qualité et pertinence : Le SEO permet de trouver les contenus recherchés sur un domaine, mais est-ce que ces derniers répondent aux attentes des cibles ? De même pour les mots clés, est-ce le niveau de langage souhaité ? Le jargon ?
  • Sommaire interactif sur les pages longues : Un sommaire interactif sur les articles longs peut clairement faciliter la navigation de l’internaute. Google le sait et récompense cette pratique.
  • L’ajout de médias : Ajouter des médias dans sa page/article, c’est améliorer l’expérience de l’utilisateur. Google le sait et le valorise.
  • Version AMP des articles : La version AMP d’un article implique un chargement immédiat de ce dernier sur mobile : très bon point pour Google !

3. Optimisations SXO des balises

  • Les HNs : Les Hns sont la structure de votre page. Ok ils sont pertinents pour l’utilisateur, mais le sont-ils pour Google ?
  • Balise ALT : La balise ALT possède un double intérêt : permettre à Google de « lire » les images, et donner des informations précieuses aux non-voyants par exemple.
  • Balises métas : Comme les données structurées, elles sont présentent pour se démarquer dans la SERP. Plus l’internaute clic, mieux le positionnement SEO sera.

4. Optimisations SXO des liens

  • Arborescence : L’arborescence doit être travaillé de façon à ce qu’elle soit pertinente pour Google mais aussi pertinente pour l’utilisateur.
  • Fil d’ariane : Le fil d’ariane a un double impact : faciliter la navigation de l’internaute, et faciliter la circulation des robots.
  • Menu : Le menu doit être pertinent pour les utilisateurs, mais aussi regrouper les pages les plus stratégiques du site pour faciliter leur accès aux robots Google.
  • CTA et maillage : Un call to action facilite la navigation, mais il se doit d’être un maillage pertinent d’une page à une autre pour les robots Google.

5. Autres

  • Gestion des produits sold out : La page d’un produit sold out doit proposer une alternative au produit, d’une part pour les internautes mais d’autre part pour éviter de faire chuter les KPI SEO comme le taux de rebonds ou le temps de session.

S’ajoutent à ces principales optimisations des critères “UI” directement liés à l’interface utilisateur et la lisibilité des pages, comme les polices de caractères utilisées, l’interlignage et l’interlettrage, les couleurs, le design voire même l’identité visuelle.

L’accessibilité est aussi à prendre en considération, avec la présence d’un moteur de recherche interne au site, ou de filtres et pagination optimisés sur les pages listings par exemple

En plaçant les utilisateurs au centre de la réflexion, toutes ces optimisations de l’expérience de recherche visent à terme à augmenter le taux de conversion de votre site e-commerce, augmentant ainsi vos ventes.

Adopter une stratégie SXO est indispensable pour augmenter votre visibilité sur les moteurs de recherche, d’autant plus que si le SXO est étroitement lié au référencement naturel, l’optimisation finale aura également un impact positif sur le référencement payant. 👌

Pour en savoir plus : SXO & e-commerce